Critiques de cette semaine

Night Moves

Night Moves

De Kelly Reichardt

L'Oregon verdoyant et ses activistes taiseux.

Lire la critique 3 étoiles

Othello (Orson Welles, 1952)

Othello (Orson Welles, 1952)

De Orson Welles

Ressortie en version restaurée du "Othello" d'Orson Welles, monument d’inventivité et géniale variation autour de la jalousie.

Lire la critique 4 étoiles
Les Amants électriques

Les Amants électriques

De Bill Plympton

Jeune femme svelte et raffinée cherche jeune homme séduisant et musclé. Bill Plympton fait de deux inconnus des amants électriques.

Lire la critique 2 étoiles
Après la nuit

Après la nuit

De Basil Da Cunha

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2013, ce premier long-métrage hésite entre deux itinéraires, affaiblissant un peu ses indéniables qualités.

Lire la critique 2 étoiles
Un Voyage

Un Voyage

De Samuel Benchetrit

Le nouveau film de Samuel Benchetrit emmène son ex-compagne Anna Mouglalis faire un long, très long voyage...

Lire la critique 2 étoiles

Le Laboratoire

... Décryptage de l'actualité Cinéma


Entretiens et portraits

Bill Plympton, l'animaniaque

Bill Plympton, l'animaniaque

Coup d'œil sur la carrière ébouriffante d'un animateur au coup de crayon surréaliste.

Lire la suite
Hiner Saleem, un itinéraire

Hiner Saleem, un itinéraire

À l'occasion de la sortie en salles de "My Sweet Pepper Land", lucarne sur l'œuvre singulière du cinéaste kurde Hiner Saleem.

Lire la suite

Etudes et critiques DVD

Livre

Livre "Le Temps scellé" d'Andreï ...

(re)Lire Tarkovski aujourd’hui.

Lire la suite
DVD

DVD "Hollywood Legends"

Première salve de DVD de films oubliés ou rares de Hollywood et ses grands réalisateurs.

Lire la suite

Événements culturels

Pandora (Albert Lewin - 1951)

Pandora (Albert Lewin - 1951)

De Albert Lewin

Ressortie d'un film rare et mythique, l'un des plus beaux rôles d'Ava Gardner.

Lire la critique
Gustave Doré, au nom du père

Gustave Doré, au nom du père

Sur le Walk of Fame du Hollywood Boulevard, manque manifestement un nom : celui de Gustave Doré, père d’une tripotée de cinéastes qui se sont et se revendiquent encore de l’influence du plus « illustre des illustrateurs ».

Lire la suite

Coin du cinéphile





Logo IEUFC