Printemps tardif | 1949


Film de Yasujiro Ozu


Avec Setsuko Hara, Haruko Sugimura, Chishu Ryu, Kuniko Miyake, Hohi Aoki, Yumeji Tsukioka, Jun Usami


Genre : Comédie dramatique


Durée : 1H47min


Type : Noir et blanc


Titre original : Banshun



Synopsis


Noriko a vingt ans et vit heureuse aux côtés de son père à Kamakura. Elle à le quitter pour se marier. Afin de l’inciter à accepter un prétendant, son père lui fait croire qu’il va se remarier. Alors qu’elle finit toutefois par accepter le mariage, père et fille décident de faire un dernier voyage ensemble. Ce film est le premier film avec le style d'Ozu si reconnaissable dans sa dernière période. Chishû Ryû et Setsuko Hara deviennent les acteurs fétiches des derniers films d'Ozu dont le style ne changera plus désormais. Ozu y souligne l’environnement japonais en faisant usage des kimonos, la cérémonie du thé et le théâtre Nô. En même temps les accessoires comme les signalétiques en anglais ou les publicités de Coca-cola, signe de l'occupation américaine du pays, contraste avec ces éléments et servent à les rendre plus beaux, comme dans un écrin. « J’ai écrit le scénario avec Kôgo Noda après une longue période de séparation depuis Une jeune fille pure (1935). Lorsqu’un réalisateur travaille avec un scénariste, ils doivent avoir des caractéristiques et des habitudes communes : sinon ils ne peuvent pas s’entendre. Ma vie quotidienne – l’heure où je me lève, combien de saké je bois, etc. – est presque en total accord avec celles de Noda et Saitô. Lorsque je travaille avec Noda, nous collaborons jusqu’aux plus infimes détails des costumes et des décors, les images qu’il se fait d’eux sont toujours en accord avec les miennes : nos idées ne se contredisent jamais. Nous sommes même d’accord si un dialogue doit se terminer par wa ou yo. Bien sûr, nous avons parfois une différence d’opinion. Et nous n’arrivons pas facilement à un compromis car nous sommes têtus tous les deux. » Yasujiro Ozu


Logo IEUFC