DVD "The Lunchbox"


DVD

Enfin, une bonne nouvelle : un des plus beaux films indiens de ces dernières années vous arrive sur un plateau, accompagné d’un livret comportant toutes les recettes du film par Bollywood Kitchen ! Quelle bonne idée.

Article de Jean-Max Méjean



Voici donc The Lunchbox, le film évènement, le coup de cœur de Cannes 2013, enfin en DVD. Entre tradition bengali et comédie à l’italienne, Ritesh Batra nous propose un sixième film plein de poésie et d’humanisme. À l’heure où, comme il est dit dans le film, les gens ne s’écrivent plus que par e-mails, le réalisateur nous propose l’histoire d’une correspondance secrète entre deux solitaires : une femme au foyer hindi malheureuse en amour (et on pense au personnage incarné par Sophia Loren dans Une journée particulière d'Ettore Scola, 1977) et un veuf bureaucrate et catholique qui se prépare à partir à la retraite. Il existe en Inde un service qui livre les lunch boxes, qu’on appelait autrefois en France les gamelles en métal, préparées avec amour par les épouses et livrées à leur mari sur leur lieu de travail. Ici, une erreur d’aiguillage fait que le repas est servi à un inconnu qui trouve cette nourriture délicieuse. Et c’est d’abord pour cette raison que va s’établir entre eux un dialogue par petits billets qui n’aurait jamais pu s’instaurer autrement.

Cette correspondance, attendue chaque jour comme lorsqu’on ouvre ces biscuits chinois dans lesquels on trouve une maxime ou une prophétie, fera en sorte que nos deux protagonistes s’ouvriront de plus en plus à la vie et iront jusqu’à fantasmer sur l’amour et sur un pays imaginaire où règnerait la paix. L’homme vieillissant apprendra en fait à sourire et viendra même en aide au jeune homme qui doit le remplacer au bureau. Celui-ci est musulman et le choix de ces trois religions, réunies dans l’harmonie d’un film tendre et comique comme un De Sica, correspond à la réalité sociale de Bombay où se déroule cette histoire magique. La métaphore de l’écriture, à une ère où l’on ne fait que compter (Gonzalez travaille au service de la comptabilité et des réclamations d’une grande administration) et s’écrire des e-mails ou des SMS, fait entrer de plain-pied le film dans l’hommage à Charulata (1964) de Satyajit Ray, par exemple, pour qui la vie ne peut se concevoir que grâce à l’amour, mais aussi au pouvoir des mots écrits et de la lecture. Les trois personnages, sans le vouloir vraiment, et justement en liaison étroite avec ces échanges de billets doux, sortiront magnifiés et rayonnants de cette histoire.
 
  

 
The Lunchbox de Ritesh Batra - DVD édité par Blaq Out - Disponible depuis le 21 avril.

Suppléments : une fois n’est pas coutume, les suppléments du DVD sont fascinants. Au-delà du livret des recettes du film par Bollywood Kitchen, il comporte un entretien avec Charles Tesson, le délégué général à la Semaine de la Critique qui avait présenté le film à Cannes en mai 2013, et un autre avec Ritesh Batra, le réalisateur du film. 


Fiche du film


Logo IEUFC